Derniers sujets
Gardez le contact





Facebook
Google+
Twitter
RSS
Forum
Numéros utiles
Pour les futurs clients Bbox:
3106 : depuis un poste fixe ou portable

Pour vos questions techniques (7j/7, de 8h à 22h):
614 : pour votre ligne Mobile et Bbox Bouygues Telecom
1064 : depuis un téléphone fixe

Perte ou vol du mobile:
0800 29 10 00
Publicité
Sondage
Pensez-vous que malgré un marché concurrentiel les tarifs des opérateurs augmenteront ?
Oui, c'est indéniable
47% / 8
Non, trop de concurrence
53% / 9
Publicité
Parts de marché de nos opérateurs français dans le mobile à fin décembre 2016
Lun 13 Mar 2017 - 10:57Hammett
Parts de marché de nos opérateurs français dans le mobile à fin décembre 2016 News2314

Le monde des Telecoms est de nouveau en pleine ébullition, les offres et promos s’enchaînent, la guerre des prix semble être de nouveau relancée, mais cela a-t-il une réelle incidence sur les parts de marché de nos opérateurs... Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le mobile à fin décembre 2016.
Parts de marché de nos opérateurs français dans le mobile à fin décembre 2016 Pdm20110


Précisions:

- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,2% de parts de marché avec 30,772 millions de clients et a gagné 1,555 million de clients entre le T4 2015 et le T4 2016, soit une hausse de 5,3%.

Le détail :

Bouygues Telecom fait un bon trimestre. Son différentiel avec Free a un peu augmenté et tient avec le m2m et une politique agressive des prix, ce qui lui permet de se maintenir à distance de Free. Sur les forfaits (hors m2m), Free creuse son avance.

Free Mobile est à 16,6% du marché, et malgré de bons chiffres sur le recrutement ne performe plus assez pour contrer le développement du m2m chez ses concurrents. Toujours la même problématique : comment atteindre l'objectif affiché de 25% du marché ? Le forfait premium représente 46% des clients : il reste donc un gros travail de conversion.

Orange continue de perdre sur le prépayé et est en forte croissance sur le m2m ce qui lui permet de maintenir ses parts de marché. Ce n’est pas suffisant.

SFR plonge un fois de plus. Sur sa seule marque et sur le segment Grand Public, SFR est passé derrière Free (12,336k vs 12 700k de clients). Après avoir perdu la deuxième place sur le fixe, il perd donc sa deuxième place sur le segment Grand Public. Même si le T4 est positif, depuis le rachat, c'est une vraie catastrophe industrielle !