Derniers sujets
Gardez le contact





Facebook
Google+
Twitter
RSS
Forum
Numéros utiles
Pour les futurs clients Bbox:
3106 : depuis un poste fixe ou portable

Pour vos questions techniques (7j/7, de 8h à 22h):
614 : pour votre ligne Mobile et Bbox Bouygues Telecom
1064 : depuis un téléphone fixe

Perte ou vol du mobile:
0800 29 10 00
Publicité
Sondage
Pensez-vous que malgré un marché concurrentiel les tarifs des opérateurs augmenteront ?
Oui, c'est indéniable
47% / 8
Non, trop de concurrence
53% / 9
Publicité
Focus sur ce qui se trame dans le rachat de Bouygues Telecom par Orange...
Lun 25 Jan 2016 - 11:01Hammett
Focus sur ce qui se trame dans le rachat de Bouygues Telecom par Orange... News2113

Des cessions, mais  pour quoi faire ? Le but est de passer l’obstacle de l’Autorité De La Concurrence et de l’ARCEP, alors que l’Union Européenne gardera certainement un œil sur cette opération de rachat. Pour rappel Bouygues Telecom est estimé à environ 10 milliards d’euros. Ce qui peut paraître un peu beaucoup, mais la disparition d’un concurrent vaut bien un bonus. Dix milliards, c’est environ deux années de chiffres d’affaires de Bouygues Telecom.

Focus sur ce qui se trame dans le rachat de Bouygues Telecom par Orange... Rachat11

Le chiffre couramment exprimé depuis le début serait des cessions de l’ordre de 4 à 5 milliards. Même si Natexis a chiffré lui à 7 à 8 milliards : "Pour que cette transaction soit envisageable, il faudrait, selon nous, que les cessions aux autres opérateurs atteignent 7 à 8 milliards (soit 70% à 80% de Bouygues Telecom), afin que la part d'Orange dans Bouygues Telecom ne soit que résiduelle" (Jdd, 03/01).

Vente à la découpe ?

Le Figaro (Le Figaro, 20/01) récapitule ce qui pourrait être cédé et à quel prix ? Le secteur Entreprise de Bouygues intéresse Coriolis (Les Echos, 11/01). Les 1,7 million de clients pèseraient 1 milliard pour Le Figaro. Le réseau de 550 boutiques de Bouygues Telecom serait valorisé à une centaine de millions.

Free et SFR ont besoin de fréquences et d’une partie du réseau. Bouygues avait payé 466 millions le 700Mh et 891 millions le 800Mhz. SFR pourrait récupérer ce qui est mutualisable avec Bouygues Telecom, d’autant qu’il n’est pas en avance sur le déploiement de la 4G. Lors de la tentative de rachat par SFR, le chiffre de 1,8 milliard avait été évoqué pour le rachat du réseau de Bouygues par Free. Selon de derniers bruits, cela pourrait être à ce jour de l’ordre d’un milliard.

Du coté mobile, la totalité des clients B&You pourrait être cédée. Le nombre de clients pourrait être d’environ 3 millions pour un coût d’un milliard. Free et SFR pourraient être intéressés, le premier pour se rapprocher de SFR et le second pour retrouver les clients perdus depuis 1 an.  

La totalité des clients du segment fixe de Bouygues Telecom serait dans la balance pour 500 millions d'euros. Bouygues Telecom compte 2,696 millions de clients dont 396 000 en très haut débit. Soit 190€ le client. En Janvier 2014, juste avec son rachat par Altice, un client Virgin Mobile était estimé à 147€. Qui pour les reprendre ? SFR pourrait reprendre les clients THD, car ils sont quasiment tous présents sur son réseau.

Et Alors, ça donnerait quoi ?

En fonction de la revente des fréquences et du réseau de Bouygues Télécom, la totalité permettant d’atteindre 4 milliards et de se rapprocher des 5  milliards. Sur le fixe, Orange resterait à 40% de parts de marché et 48,6% en incluant les clients du segment fixe hors THD. SFR serait à 24,7% en incluant le segment THD et Free resterait à 22,9%.

Sur le mobile, Orange grimperait à 48,7% de parts de marché. Et en fonction de la vente de B&You SFR serait à 33,7% (29,6% actuellement) et Free à 19,9% (15,8% actuellement).  

Si l’opération se réalise, le plus dur sera de toute façon de fidéliser ces nouveaux clients.  

Orange garderait au minimum les clients mobiles hors entreprise et B&You soit 7 millions de clients, les salariés de Bouygues Telecom ainsi que des fréquences et une partie du réseau. Sur le fixe et en fonction des différents arbitrages, il pourrait également garder une partie des clients Bouygues.

Coté transaction, pour faire baisser la part de marché mobile d'Orange, SFR se verrait bien reprendre une partie des clients Sosh. L'autorité de la concurrence ne donne pas un plafond en terme de parts de marché, mais veut que Free soit suffisamment motivé pour continuer pour "entretenir la concurrence".

Pour combien ?

Exane BNP Paribas estime la transaction à 9 milliards d’euros. Orange en assumerait 5 milliards, Iliad 2,8 milliards et Numericable-SFR un peu plus d’un milliard et pense que la transaction a 75% de chance. (Les Echos, 21/01).

Le Monde (24/01) donne des détails sur les négociations en cours. Cela recoupe largement, les infos données par Le Figaro (20/01). Par contre Natexis estime le prix de Bouygues Telecom à 8,4 milliards d'euros et estime qu'Orange devrait céder 70 à 80% de la valeur de Bouygues, ce qui fait quand même 6,3 milliards, alors que l'ADLC exigerait au moins 6 milliards.

Le Yalta des télécoms se poursuit...