Derniers sujets
Gardez le contact





Facebook
Google+
Twitter
RSS
Forum
Numéros utiles
Pour les futurs clients Bbox:
3106 : depuis un poste fixe ou portable

Pour vos questions techniques (7j/7, de 8h à 22h):
614 : pour votre ligne Mobile et Bbox Bouygues Telecom
1064 : depuis un téléphone fixe

Perte ou vol du mobile:
0800 29 10 00
Publicité
Sondage
Pensez-vous que malgré un marché concurrentiel les tarifs des opérateurs augmenteront ?
Oui, c'est indéniable
47% / 8
Non, trop de concurrence
53% / 9
Publicité
Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première
Jeu 4 Déc 2014 - 20:19guilltes
Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  14177110

Bouygues Telecom a organisé ce jour, dans les locaux de l’incubateur de star-up The Familly,  une session « Touch and Try » de sa future box premium, la Bbox Miami, l’occasion pour l’équipe de BFN de partager avec vous nos premières impressions sur cette Bbox TV prometteuse. La première chose à savoir c’est qu’elle sera disponible dès le mois de janvier 2015 aux clients Bbox, au tarif de 25,99€ par mois, et bonne surprise, aucun frais de migration ne sera réclamé, c’est suffisant rare chez les opérateurs pour être salué.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Bbox_m10

Petit bémol, les clients connectés sur le réseau câblé de Numericable (FTTLA) ne seront pas éligibles à cette nouvelle box, elle n’est pas compatible du fait de contraintes techniques sur le réseau du cablo-opérateur, le STB (Set Top Box) sera donc réservé au clients xDSL et Fibre FTTH.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Dale10

Dale Herigstad, designer de l'interface de la Bbox Miami


Tout d’abord, l’interface, pensée par la star-up iFeelSmart, en collaboration avec un designer de renom, Dale Herigstad, qui a travaillé notamment avec Steven Spielberg sur Minority Report. Le carrousel de la Box Sensation laisse place à une interface en 4D, dont le principe est de naviguer sur les quatre cotés de l’écran pour accéder à une fonction particulière (Chaines, Services, Applis et Suggestions). Dans les faits, cela demande un peu d’adaptation, ce n’est pas si intuitif que ça semble l’être. Mais une fois maitrisée, l’interface est d’une redoutable efficacité, une impression renforcée par une fluidité exemplaire.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Interf10

Il aurait été toutefois intéressant d’intégrer une fonction permettant de sélectionner une interface en mode « basique » ou « expert », si l’interface va ravir les utilisateurs avancés en mal de gadget, elle risque néanmoins de rebuter les clients moins technophiles qui vont finalement utiliser qu’un infime potentiel de la box, et qui voudront accéder directement au fonction principal de la Bbox TV.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Teleco10

La télécommande est, quant elle, décevante, et ne brille pas par son ergonomie, elle parait sur bien des points, décalée technologiquement par rapport à la Bbox Miami, il faudra par exemple se contenter d’une technologie dépassée d’infrarouge pour piloter la box, ce qui oblige à rester bien en face de la box, les touches ne sont pas particulièrement agréables sans pour autant tomber dans le « cheap » non plus, mais on aurait pu s’attendre à un peu plus d’innovation de ce coté. Mais il se murmure qu’une télécommande plus évoluée pourrait être proposée via la boutique d’accessoires de l’opérateur.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Compag10

Une application « compagnon » (iOS et Android) pourra, en complément, contenter les utilisateurs exigeants, et qui fera office de télécommande, de pointeur de souris et même clavier.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Vod_bb10

Les services de VOD, de Replay, de Magnescope Numérique (PRV), un service de recommandation de programme sémantique (qui s’adapte à vos habitudes) poussé par le moteur de Spideo, et même Chromecast de Google seront de la partie, mais l’une des grosse innovation de ce nouveau décodeur TV est sans conteste son univers Android, qui permet l’accès à des milliers d’applications, en autre, VLC, ou Plex, qui pourront faire office de médiacenter.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Mediac11

Un mediacenter par défaut est également intégré, sur lequel Bouygues Telecom semble avoir appris de ses précédentes erreurs sur la Bbox Sensation, il est tout à fait fonctionnel, même avec des vidéos encodées au format MKV H264.


Cette Bbox Miami fera également la part belle aux joueurs, puisqu’elle donne accès à l’ensemble du catalogue de jeux de Google Play, certains studios de développement, comme Gameloft ont d’ailleurs commencé à optimiser leurs créations pour la Bbox TV Miami, le résultat est remarquable, d’autant que le STB permet l’utilisation d’une manette sans fil (de son choix) grâce à sa puce bluetooth intégrée, l’expérience de jeu est réellement confortable, ludique et fluide… un vrai bonheur !

Bouygues Telecom ne pouvait pas promettre de réunir le meilleur du web et de la TV sans intégrer un navigateur internet, cette tache est naturellement confiée à Chrome, il sera donc tout à fait possible de naviguer sur le net sur sa TV, en utilisant l’application « compagnon », ou encore mieux, un clavier physique connecté en bluetooth à la Bbox Miaimi.

Test de la future Bbox Miami en condition réelle, en avant-première  Acc_bb10

Vous l’aurez compris, la Bbox Miami fait preuve d’une grande ouverture sur les appareils tiers, et permettra sans problème d’y connecter de multiples périphériques bluetooth ou usb (enceinte bluetooth, gamepad, clavier, souris, casque bluetooth, webcam….) pour améliorer et personnaliser son expérience d’utilisation.

Esthétiquement la Bbox Miami n’est pas particulièrement belle, un simple boitier noir de 15x15x 3,6 cm, compatible Bluetooth low energy (BLE), 6 leds, une prise ethernet, une sortie HDMI, un tuner TNT, un port USB (2.0), un lecteur de carte SD et une sortie optique S/PDIF… à l’intérieur on retrouve un processeur Marvell Quad Core BG2Q, 2 Go de RAM, accompagné de 16 Go de mémoire interne.

Elle permet l’éligibilité à la TV via le mode OTT (over-the-top) dès 1,8 Mbt/s, ce qui permettra à 95% des foyers, contre 75% aujourd’hui, de recevoir la TV via l’ADSL, en IPTV, le débit nécessaire est abaissé à seulement 4Mbt/s.

En conclusion, ce nouveau décodeur TV premium, disponible à 25,99€/ mois, dès le mois de janvier, devrait répondre aux attentes des utilisateurs les plus exigeants. Tout d’abord, ce boitier TV sera déporté du modem/routeur Bbox, et offrira donc plus de modularité aux domiciles des clients (contrairement à la Bbox Sensation Fibre). Son univers Android, permet d’entrevoir des possibilités énormes d’améliorations et de personnalisations chers aux usagers « expérimentés » et passionnés de iTech. A contrario l’utilisateur « standard » risque, à l’usage, de trouver cette box compliquée, offrant paradoxalement trop de fonctions.


La Bbox Miami, nous semble être une véritable réussite, qui intéressera en priorité les férus d’innovations et de gadgets en tout genre, les autres utilisateurs ne verront peut être pas l’intérêt de la montée en gamme. Les clients non éligibles au service TV par internet pourraient également y trouver leurs comptes.